Italie

Visiter le Colisée : conseils pratiques (guide 2021)

Visiter le Colisée fait partie des activités incontournables à Rome. Situé proche du centre historique de la capitale, l’amphithéâtre est vraiment impressionnant à voir. Ce monument historique attire près de 5 millions de touristes chaque année, rien que ça !

Entre l’entrée au Colisée, le prix des billets, le temps d’attente et les contrôles de sécurité, découvrez tous mes conseils pour profiter de cette activité sans encombre. Beaucoup de choses sont à connaître et je me dois de dévoiler tous les bons plans pour une visite du Colisée réussie ! 

Pourquoi le Colisée a-t-il été construit ? 

visite colisee
Photo par Christophe – Flickr

Pourquoi le Colisée a-t-il été construit, dans quel contexte et dans quel but ? C’est une question que se posent beaucoup de personnes. Comparé aux monuments modernes de notre époque, le Colisée est vraiment imposant avec une architecture issue d’un autre temps. C’est le genre d’édifice qui nous invite à faire saut dans la Rome antique avec ses gladiateurs et ses aventures épiques. Je pense que c’est le monument qui m’a le plus étonné à Rome tellement on se sent petit à côté de cet immense amphithéâtre.

Le Colisée à Rome est une vraie attraction touristique pour les curieux du monde entier. Mais avant de devenir un lieu d’intérêt historique, l’amphithéâtre romain possède sa propre histoire. 

Le Colisée date de l’Antiquité, il a été construit sous le règne des empereurs Vespasiens et Titus. Le nom de cet amphithéâtre tient du dérivé “colossal” en raison de ses dimensions énormes. Bien qu’il soit en partie détruit, le Colisée ne dévoile qu’une partie de sa taille. Donc, imaginez qu’à l’époque le monument était vraiment gigantesque ! 

Cet amphithéâtre romain a été une salle de spectacles. Durant l’Antiquité, la population romaine s’y rendait pour assister à des représentations de tous types : combats de gladiateurs, chasse d’animaux sauvages, présentations d’œuvres d’art, reconstitutions de batailles navales et même les exécutions de condamnés à mort. Le Colisée était vraiment le théâtre de toutes les folies et de toutes les émotions, tout cela dans le loisir et le divertissement. 

Aujourd’hui la visite du Colisée est une étape incontournable de tout séjour à Rome 🙂
Vous ne pouvez pas repartir de Rome sans avoir pu faire la visite du Colisée et visiter le Vatican.

Que peut-on voir pendant la visite du Colisée ? 

visiter le colisée
Photo de l’intérieur du Colisée – Guilhem DE COOMAN

Durant la visite du Colisée à Rome, vous pourrez explorer pas mal de choses. Mais juste avant d’entrer à l’intérieur de l’amphithéâtre, prenez le temps d’admirer la façade. 

Tout comme moi, vous vous sentirez vraiment petit à côté de ce monument. Les dimensions sont faramineuses et bien loin de ce que nous pouvons voir en photo. En observant l’architecture du Colisée, vous remarquerez qu’elle est similaire à celle des stades de football actuels. 

L’amphithéâtre possède 80 entrées avec un système de corridors et d’escaliers. Durant l’Antiquité, ce sont près de 50 000 personnes qui pouvaient entrer dans le Colisée en seulement 15 minutes. De plus, le monument offre des dimensions imposantes soit 86 mètres de large à 54 mètres de hauteur. 

Visiter le Colisée : à la découverte des différents étages 

billets colisee
Photo des étages intérieurs du Colisée – daisy.images

Le Colisée a été construit sur quatre étages et la visite démarre au second. Chaque étage arbore des styles différents : style dorique (1er étage), style ionique (2ème étage), style corinthien pour le troisième étage. Quant au quatrième étage, il était recouvert par un grand voile, mais cette partie du Colisée n’est pas accessible au grand public. 

Toutefois, en visitant les étages du Colisée vous en apprendrez beaucoup sur son histoire. Comme vous le savez probablement, la hiérarchie sociale était déjà d’actualité à l’époque. Lorsqu’un spectacle avait lieu, les spectateurs étaient placés selon leur rang social. Le premier étage était réservé aux empereurs et sénateurs, en gros la haute sphère. Les familles et les citoyens aisés prenaient place au second étage, et le troisième niveau accueillait les gens du peuple. 

Lors de votre visite à l’intérieur du Colisée, vous pourrez comparer les différentes vues et admirer l’arène centrale. D’ailleurs, je tiens à préciser une chose. Il est possible que tous vos fantasmes soient momentanément brisés… En effet, l’arène du Colisée ne ressemble pas à celles que nous pouvons voir dans les films : une arène plate, recouverte de sable, entourée par les tribunes. 

Ce que vous verrez au centre du Colisée est l’Hypogée, poursuivez votre lecture pour en savoir plus à propos de cette partie peut-être méconnue… 

L’Hypogée : les coulisses du Colisée 

Durant la visite du Colisée à Rome, vous aurez la chance de découvrir l’Hypogée. C’est un système de tunnels souterrains dans lesquels se trouvaient les salles d’entraînement, les prisons des condamnés à mort et les cages d’animaux sauvages. 

En quelque sorte, l’Hypogée représente les coulisse du Colisée. Lorsqu’un spectacle avait lieu, un immense sol en bois était posé au-dessus de l’Hypogée, puis recouvert de sable. Ce sol a disparu depuis, ce qui explique le pourquoi du comment. Toutefois, sachez que les romains étaient plutôt ingénieux, et les premières technologies ont fait leur apparition. 

Lors d’une représentation au Colisée, un système de poulies pouvait faire monter les décors et les obstacles, même les cages d’animaux. Encore mieux, pour les reconstitutions navales, le sol en bois était retiré et la fosse était remplie d’eau. 

Visiter le Forum Romain à côté du Colisée 

forum romain rome
Photo du Forum Romain, situé juste à côté du Colisée – Wendy

Une visite du Colisée est forcément succédée par l’exploration du Forum Romain. C’est une activité qui est incluse dans le billet d’entrée pour le Colisée. Donc à juste titre, se rendre au Forum Romanum de Rome fait partie intégrante des sites historiques à voir durant votre séjour en Italie. 

Situé entre le Capitole et le Colisée, le Forum Romain regroupe de nombreuses ruines de l’époque romaine antique. Au départ, la zone n’était qu’une dépression marécageuse. Celle-ci a été asséchée à partir du VIème siècle et les alentours ont été peuplés progressivement. 

Les premiers bâtiments publics ont été construits et le Forum est rapidement devenu la zone administrative, politique, judiciaire et religieuse de Rome. De plus, des temples et monuments ont été également érigés à la suite des victoires des empereurs. 

Toutefois, le Forum fut laissé à l’abandon après la chute de l’Empire, enseveli par de la terre avant de servir de carrière de pierre pour les projets de construction. Si vous voulez contempler le Forum Romain dans son ensemble, je vous conseille de visiter le Capitole à Rome !

Explorer les palais antiques du Palatino 

mont palatin rome
Mont-Palatin, une visite incluse dans le billet du Colisée – Juanje Orío

Non loin du Colisée et du Forum Romain se trouvent les palais antiques du Palatino. Connu sous le nom du Mont Palatin à Rome, le Palatino est l’une des sept collines de Rome abritant les ruines des anciens palais antiques. 

Beaucoup de touristes ne pensent pas à visiter le Mont Palatin. Pourtant, je trouve que cet endroit est vraiment magnifique bien qu’il ne soit pas impressionnant. Pourtant, j’apprécie beaucoup le cadre qu’offre le Palatino : des ruines parsemées sur des étendues de verdure. Selon l’Histoire, le fondateur de Rome, Romulus, aurait établi les premiers habitants à Palatin. 

Je vous conseille vivement la visite du Mont Palatin, vous pourrez rapidement accéder au site car les touristes ne s’y bousculent pas. Pour faciliter vos visites, je vous recommande d’acheter un billet d’entrée incluant le Palatin et le Forum Romain. Ce ticket comprend aussi la visite du Colisée, et bonne nouvelle, c’est un billet coupe-fil ! 

  • Horaires d’ouverture et tarifs pour visiter le Mont Palatin

Ouvert tous les jours sauf le 25 décembre et le 1er janvier. Pour en savoir plus sur les horaires disponibles, n’hésitez pas à parcourir le site du parc archéologique. Quant aux tarifs, la visite du Palatin/Colisée est de 16,00 € par adulte et 2,00 € pour les jeunes (18-25, UE). 

Prix des billets d’entrée pour visiter le Colisée 

Dans cette partie, je vous partage les tarifs pour visiter le Colisée à Rome. Ainsi, vous aurez un aperçu global pour bien préparer votre journée de visite à Rome : 

Prix / Visite du Colisée
Entrée Adulte16,00 € 
Entrée Jeune 18-25 (UE)2,00 €
Entrée 18 ans et moinsEntrée gratuite
Entrée personne handicapéeEntrée gratuite

Si vous êtes âgé entre 18 et 25 ans, le prix d’entrée au Colisée est moindre. Seulement, une condition est à respecter, celle d’être résident au sein d’un pays membre de l’Union Européenne. 

Si vous êtes une personne en situation de handicap ou en chaise roulante, l’entrée est gratuite sous présentation d’un justificatif auprès du guichet (notamment pour les handicaps non visibles). 

Je vous recommande vivement d’acheter vos billets en ligne. Vous économiserez du temps à l’entrée du Colisée, incluant le guichet et le contrôle de sécurité. Mais je tiens à préciser une chose, les prix affichés ci-dessus sont ceux pratiqués sur place. En réservant la visite du Colisée en ligne, quelques euros supplémentaires seront ajoutés (frais de réservation + frais du site vendeur). 

  • Comment visiter gratuitement le Colisée ?

L’entrée au Colisée est gratuite chaque premier dimanche du mois. Mais ce n’est pas tout, les personnes ayant un statut particulier bénéficient aussi de la gratuité. Pour en savoir plus sur toutes les conditions requises, n’hésitez pas à consulter l’article à propos des tarifs et billets du Colisée

Horaires d’ouverture du Colisée 

tarif ticket colisee
Visite du Colisée à Rome – emile lombard

Les horaires d’ouverture du Colisée à Rom nous donnent de quoi s’y perdre. Les horaires varient à chaque changement de saison, et même de mois. Si vous envisagez de visiter le Colisée, prêtez vraiment attention à ces changements fréquents pour ne pas repartir déçu : 

Période de l’année Horaires d’ouverture du Colisée 
Dernier dimanche d’octobre au 15 février 8h30 – 16h30
Du 16 février au 15 mars8h30 – 17h00
Du 16 mars au dernier samedi de mars8h30 – 17h30
Dernier dimanche de mars au 31 août 8h30 – 19h15
Le 2 juin 8h30 – 19h15
Du 1er au 30 septembre8h30 – 19h00
Du 1er octobre au dernier samedi du mois8h30 – 18h30

De plus, les caisses ferment 1 heure avant la fermeture du Colisée. Ce qui vous donne une raison de plus d’acheter vos billets directement en ligne. Toutefois, je vous invite à arriver au moins 2 heures avant l’heure de fermeture prévue, le temps d’attente dans la queue peut être très long. 

Peut-on visiter le Colisée en chaise roulante ? 

Si vous êtes une personne en situation de handicap ou en chaise roulante, vous pouvez visiter le Colisée sans problème. Le Colisée est aménagé de sorte à ce que tout le monde puisse profiter de cette activité enrichissante. 

Pour cela, sachez que l’entrée du Colisée est située au premier étage, au sol. Pour accéder à la visite des différents étages de l’amphithéâtre, des ascenseurs sont disponibles. Ces ascenseurs sont exclusivement réservés aux personnes handicapées ou en chaise roulante. 

Rendez-vous auprès d’un guichet pour solliciter une assistance. Un employé du Colisée vous viendra en aide, et les toilettes sont aussi adaptées aux personnes handicapées. De plus, je rappelle que l’entrée est gratuite, idem pour l’accompagnateur. 

Contrôle de sécurité, pickpocket, fouilles au Colisée 

De nombreux portiques et contrôles de sécurité sont mis en place au Colisée. Cela concerne aussi l’entrée au Vatican et au sein des principaux monuments historiques de Rome. De ce fait, ne soyez pas surpris de tomber sur de tels dispositifs similaires à ceux d’un aéroport.

Après avoir passé le guichet du Colisée, vous arriverez au contrôle de sécurité. Des agents vous demanderont de vider vos poches et veste de tout objet métallique. Vos affaires seront passées sous rayons X, et vous passerez également par un détecteur de métaux. Par contre, inutile de retirer vos vêtements et chaussures, cela n’est pas nécessaire. 

Objets et accessoires interdits dans le Colisée 

Pour entrer dans le Colisée, voyagez plutôt léger. Oubliez les gros sacs à dos backpack, les valises ou tout ce qui pourrait être imposant. Privilégiez un petit sac à dos léger pour visiter le Colisée sinon vous devrez laisser vos bagages à la consigne…

Certains objets sont aussi à bannir : couteaux, objets explosifs, feux d’artifices, lames, rasoirs, objets pointus, ou les produits inflammables comme le déodorant. 

Ces mêmes consignes sont valables pour la visite de la Basilique Saint-Pierre au Vatican.

Les bouteilles d’eau en verre ou en plastique sont également interdites. Si vous possédez une bouteille d’eau remplie, finissez-la ou videz celle-ci avant d’entrer dans le Colisée. Mais n’ayez crainte, vous pourrez remplir votre bouteille d’eau une fois à l’intérieur de l’amphithéâtre. 

Faites attention aux pickpockets devant le Colisée 

L’Italie est connue pour rassembler un grand nombre de pickpockets. Ils sévissent principalement aux abords des sites touristiques comme le Colisée. Généralement, les pickpocket profitent des fortes affluences pour passer inaperçu et profiter du contact physique. 

Toutefois, quelques principes indispensables sont à appliquer pour ne pas être volé. Je pense qu’il est nécessaire de les rappeler pour éviter tout incident : 

  • Laisser les objets de valeur dans le coffre-fort de votre chambre d’hôtel. 
  • Porter le sac à dos à l’avant sur le ventre. 
  • Hommes : pas de portefeuille dans la poche arrière du pantalon/jean. 
  • Femmes : fermer le sac à main et le tenir fermement contre soi. 
  • Isoler les smartphones et portefeuilles dans une poche intérieure et fermée d’un sac. 
  • Faire des copies de vos pièces d’identité.
  • Ne pas se laisser distraire par une quelconque situation. 
  • Ne pas poser ses affaires au sol pour faire une photo souvenir. 

Bon, mon objectif n’est pas de créer un vent de panique. Mais ce sont des recommandations primordiales à prendre en compte pour éviter tout incident malheureux. 

Comment rejoindre le Colisée facilement ? 

Pour rejoindre le Colisée, le moyen le plus économique est la marche à pied. C’est d’autant plus le cas si vous logez dans le quartier Monti à Rome ou à l’est du centre historique. D’ailleurs, je vous invite à lire l’article dédié aux meilleurs quartiers de Rome où loger, cela vous aidera ! 

Si vous logez un peu loin du Colisée, prenez le métro. C’est un moyen de transport rapide et économique pour se déplacer à Rome. L’arrêt de métro le plus proche du Colisée se trouve à seulement 5 minutes à pied, c’est la station Colosseo. En logeant également dans le quartier Termini près de la gare, le trajet ne dure que quelques minutes. 

En prenant un bus pour se rendre au Colisée, vous pouvez aussi économiser de l’argent. Descendez à la Piazza del Colosseo, à quelques minutes de marche seulement du monument. Les bus qui desservent le Colisée sont les lignes 40, 51, 60, 75, 81, 175 et 204.

Julien
Julien
Auteur du blog voyage Voyageur Indépendant , Julien explore le monde depuis maintenant 10 ans après une première expérience en stage en Afrique du Sud. Il partage sur ce blog ses meilleurs conseils pour découvrir notre belle planète ainsi que ses meilleures découvertes! Sa devise: Le voyage est la meilleure des formations.
Blog voyage
Leave a Comment