Panama

Bocas del Toro, un archipel paradisiaque au Panama!

Lors de mon séjour au Costa Rica, j’en ai profité pour faire un tour, comme beaucoup le font, au Panama et plus précisément à Bocas del Toro. C’est ici que j’ai découvert un véritable petit paradis, un archipel composé de quelques îles à couper le souffle.

Ceci est un article invité de Benjamin, auteur du blog voyage Baroudeur Malin, où il aide ses lecteurs à préparer leurs futurs voyages tout en leur proposant des guides voyage en libre accès.

 Retour sur cet endroit, dont le tourisme de masse n’est – malheureusement – pas, passé à côté…

 Le passage de la frontière, un moment spécial…

 Tout d’abord, avant de découvrir le Panama, il a fallu traverser la frontière et rien que ça, c’est une petite anecdote à vous raconter ! J

Il faut savoir qu’il existe deux frontières, complètement différentes, entre le Costa Rica et le Panama, celle à Canoas, la plus empruntée notamment par les transporteurs, et à Sixaola, très « rustique ». C’est simplement un vieux pont en bois, tout miteux, que l’on traverse simplement à pied. Et même à pied, on se demande si il ne va pas s’écrouler sous notre poids…

 Une fois ce pont franchi, nous sommes arrivés au poste des douanes. Et comme par hasard, quelques-uns d’entre nous – dont moi – n’avaient aucune preuve de sortie du territoire dans les 3 prochains mois et là… c’est un magnifique business qui se met en route. Et pourtant, cela est répété à maintes reprises dans les guides voyage, alors nous n’avions aucune excuse ! J

 Un homme plutôt imposant, vous accoste, vous proposant de vous vendre un ticket de bus à 14 dollars, Panama-Costa Rica, pour prouver votre retour.

Nous n’avons pas voulu marcher dans sa combine, en préférant tenter une nouvelle fois notre chance auprès des douaniers. Rien à faire ! Dans l’impasse, nous avons été obligé d’acheter ce fameux ticket, qui ne vaut strictement rien.

 De plus, n’ayant pas de dollars sur nous (monnaie du Panama), mais que des colons costariciens, nous avons dû faire du change, avec ce même homme, avec un taux de change, défiant toute concurrence… pour lui bien sûr ! J

 Par la suite, sachant très bien que nous allions tous à Bocas del Toro, il nous a proposé un taxi commun, pour partager les frais, et nous emmener directement là-bas. Par contre, là je vous le recommande, car vous ne paierez que 5 dollars de plus, mais vous éviterez tous les tracas des transports en commun !

 Bref… comme vous pouvez le lire, le simple fait de se rendre à Bocas del Toro est une aventure en soi !

 À la découverte de l’île principale : l’isla Colon

 Une fois, votre auberge trouvée, vous pouvez ENFIN profiter du charme et de l’ambiance paradisiaque de cet archipel. Cependant, il n’y a pas beaucoup d’activités à faire sur l’île principale mise à part la plage.

bocas del toro au panama

Pour vous y rendre, 2 solutions s’offre à vous : le taxi (environ 2 dollars, tout dépend de la négociation et du chauffeur !) ou le vélo, que vous pouvez louer pour seulement 10 dollars la journée.

 L’isla Colon est également réputée pour son ambiance festive. Et pour cela, je vous conseille l’Aqualounge, où tous les voyageurs se retrouvent le soir. La bière est à un prix défiant toute concurrence, et le cadre est magnifique. Des plongeoirs sont même aménagés à côté du bar, pour profiter pleinement de la mer. Pour vous y rendre, il vous suffit de prendre un bateau-taxi à 1 dollars.

 Les 3 activités à ne pas rater dans l’archipel

 Toute la journée, sur l’île principale, vous vous ferez accoster pour des excursions au beau milieu de l’archipel. À vous de comparer les prix, et de voir ce qui vous intéresse le plus. Personnellement, je n’ai pris qu’une excursion organisée, pour les dauphins, et j’ai fait tout le reste par moi-même. En effet, grâce aux nombreux bateau-taxi, vous arriverez facilement à vous débrouiller tout seul !

 1.     Rencontrer les dauphins

 dolphin bayC’est donc en excursion que je suis parti à Dolphin Bay à 30 minutes de l’île principale, pour apercevoir les dauphins. Après quelques minutes à patienter, un banc de dauphins est apparu sous nos yeux ébahis !

 Même si le moment est magique, cela est un peu gâché par l’omniprésence de 6 ou 7 bateaux à moteur faisant la même chose que vous. Cela se transformerait presque en chasse aux dauphins !

 2.     Traverser l’île de Bastimentos à pied

ile de bastimentos

Si vous voulez vous éloigner du tourisme de masse, je vous conseille de prendre un bateau-taxi pour vous rendre sur l’île de Bastimentos. Vous pourrez par la suite traverser toute l’île à pied au milieu de la jungle. Un petit sentier est aménagé – plus ou moins bien suivant le temps de la veille.

 Pour notre part, il avait plu toute la nuit précédente, et nous nous sommes retrouvés dans la boue pendant plus d’une heure, pieds nus, au milieu de rien ! Autant dire, que quand nous avons découvert, la plage nous n’avons pas mis de temps à sauter dedans. D’ailleurs, les difficultés pour s’y rendre, offre ainsi à cette plage un côté isolé, perdu au bout du monde

 3.     Rendez-vous à StarFish beach

 De même que pour Bastimentos, prenez un bateau-taxi et venez découvrir StarFish Beach pour en prendre plein les yeux. L’île porte très bien son nom et vous verrez des étoiles de mer un peu partout, à vos pieds dans une eau transparente. Quelques bars sont sur la plage pour vous servir quelques cocktails ou tout simplement une noix de coco à boire à la paille.

starfish beach

 Quoi qu’il en soit, même si le tourisme de masse à tendance à dénaturer ce genre d’endroit, je vous conseille fortement Bocas del Toro, si vous êtes au Panama. Cependant, ne vous attardez pas trop sur l’île principale, il y a tellement de choses à faire dans cet archipel paradisiaque !

 Et vous, avez-vous déjà été au Panama ?

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • bocas del toro panama
  • bocas del toro blog
  • vivre a bocas del toro
  • blog panama
  • ou rester a bocas del toro
Julien
Julien
Auteur du blog voyage Voyageur Indépendant , Julien explore le monde depuis maintenant 10 ans après une première expérience en stage en Afrique du Sud. Il partage sur ce blog ses meilleurs conseils pour découvrir notre belle planète ainsi que ses meilleures découvertes! Sa devise: Le voyage est la meilleure des formations.
Blog voyage

9 Comments

  • Le Costa rica est clairement dans ma to do list de voyages, surtout que le pays est très ouvert aux étrangers, les visas ne sont pas nécessaires pour bon nombre de pays généralement plus limités.

  • ça fait rêver, particulièrement la plage sauvage et déserte de Bastimentos 🙂

    L’épisode du passage de frontière m’a fait sourire, car c’est du vécu, les passages de frontières chahutés en Amérique latine !

    Notre premier passage de frontière reste le plus mémorable : du Paraguay à la Bolivie, sans les petits papiers d’entrée sur le territoire (que nous avions égarés, comme bon européen pas soucieux des règles de passage de frontière !). Du coup, le chauffeur du bus nous a laissé “dormir” à la sortie du pays, ce qui fait que nous sommes arrivés en Bolivie sans cachet de sortie du Paraguay, et sans preuve que nous allions quitté le pays … Et en plus, avec un passeport espagnol (pour mon conjoint) – hors les Boliviens ont souvent une certaine rancœur persistante envers les espagnols …

    Tout c’est bien terminé à force “de cadeau non obligatoire” au douanier. Mais on ne nous y reprendra plus … enfin j’espère ! 😉

  • Le fameux passage à la frontière… on en garde un bon souvenir aussi entre le Brésil et l’Argentine. Blandine a pu sortir librement du Brésil pour visiter le côté argentin des chutes d’Iguazu, mais pour revenir le douanier ne voulait pas la laisser rentrer, car il faisait une interprétation de la loi différente de ses collègues.
    Ils n’étaient même pas d’accord entre eux. On a quand même eu peur puis finalement au bout d’un quart d’heure il a craqué…

  • Magnifique ! L’eau est incroyablement transparente… Par contre des endroits comme ça, ça devient vite hyper touristique…
    Il faut y aller à des heures soit très tard soit très tôt, pour le lever du soleil ou le coucher du soleil par exemple ! 😉

  • Salut Julien,
    Très sympa l’article de Benjamin… J’ai traversé tout le Panama en 2012 et je retourne à Bocas en février prochain. L’endroit est vraiment idyllique! C’est vrai que sur la Isla Colon, il y a énormément de touristes mais c’est l’occasion de faire la fête. L’Aqualounge comme tu le dis est une boite de nuit en plein air et sur pilotis magnifique (tenue par un français) mais la musique est très très commerciale. Je conseille plutôt le “barco hundido” ou “Iguana bar” pour une ambiance latina !

Leave a Comment