Général

Old Vegas, l’endroit où tout a commencé…

Frémont Street

Nous ne sommes que trop familiers du « Strip » (même l’on en ignore parfois le nom). Le Strip s’appelle en réalité Las Vegas Boulevard, une longue artère connue à travers le monde entier. Flânez sur les trottoirs et vous passerez de « Paris » et sa Tour Eiffel, à « New York,  New York » et sa Statue de la Liberté, du Bellagio, au Caesar Place et au Venitian. Et si vous prêtez attention aux petites rues adjacentes, peut-être verrez vous la Line Renaud Road. Et oui, notre Line Renaud nationale a sa rue à Vegas !

Mais combien parmi nous savent qu’il existe à plusieurs kilomètres de là, un vieux Vegas, qui n’est autre que le centre historique de Las Vegas, l’endroit où tout a commencé. En anglais, on appelle ce quartier  Downtown ou Old Vegas. C’est en effet à Old Vegas, que bien avant la popularité du poker en ligne et les hôtels-casinos du Strip, que l’on jouait au poker au Horseshoe (Binion’s) !

Las Vegas est une ville qui a été fondée en 1905 au beau milieu du désert, desservie par la voie ferrée Union Pacific depuis Salt Lake City. Ironiquement, la ville allait interdire les jeux d’argent en 1909. Une loi qui nous étonnera moins et celle passée par la ville en 1911 autorisant les divorces « express », à quiconque passait 6 semaines de vacances à Las Vegas !

C’est lors de la Grande Dépression (1931) que la ville va autoriser les paris et les jeux d’argent, ce qui va booster l’activité locale, d’autant plus que non loin de là, à Boulder City, on était en train de construire, le barrage Hoover, une véritable prouesse technique pour l’époque et dont je recommande vivement la visite. En anglais, il s’agit de la Hoover Dam qui se trouve à 45 minutes au sud-est du Strip. Las Vegas allait bénéficier de l’arrivée des milliers d’ouvriers travaillant, dans des conditions extrêmes, sur ce chantier gigantesque. La « Grande Dépression » s’y fera en effet moins sentir qu’ailleurs.

Dans les années 1940 apparaîtront les premiers casinos. Ouvert en 1942, The Pionneer Club (entre First et Fremont Street) était un casino sur le thème du Far West (n’oublions pas le passé des pionniers et la ruée vers l’Or). En 1951, le Pioneer Club remplaçait ses enseignes lumineuses par une silhouette qui allait devenir une icône de Old Vegas, Cowboy Vic. Le Golden Nugget, l’un des plus anciens casinos de Las Vegas, surnommé le « million dollars casino », a ouvert quant à lui en 1946.

La Grande époque de Downton Vegas ce sont les années 50. Frank Sinatra faisait ses débuts au Desert Inn et les spectacles s’enchainaient au Liberace.

Jusqu’en 1963, il y avait de la fumée quand Cowboy Vic prenait « une taffe »

Propriété de la famille Binion’s, le casino Horsehsoe Binion’s allait accueillir en 1970, autant dire bien avant l’ère du poker en ligne, les premiers World Series Of Poker, qui deviendront le plus grand tournoi de poker du monde. L’établissement ferma en 2000 pour rouvrir en 2004 sous le nom de Binion’s Gambling Hall and Hotel (l’hôtel a lui fermé en 2009).

Trivia : Las Vegas et Old Vegas sont apparaissent régulièrement dans des films, séries ou clips. Le Horsehoe apparaît dans le James Bond de 1971, Diamonds are Forever (« Les Diamants sont éternels »). Frémont Street et le Binion’s apparaissent dans le clip de U2 (« I still haven’t found what I’m looking for »). Le Binion’s est toujours là, vieillot, désuet, mais toujours là ! Il propose toujours quelques tables de poker entre autres jeux de cartes et machines à sous.

Binion’s. À l’intérieur : roulette, machines à sous, tables de jeux et photos au mur (leur « Hall of Fame »)

 Ouvert en 1995, Fremont Street Experience est une magnifique canopée aux 12.5 millions de LED, qui côtoient les enseignes des casinos et autres établissements. Un endroit bondé, alcoolisé, où se mêlent musique, jeux de lumière et zipliners (tyrolienne le Slotzilla Zipline) au-dessus de vos têtes ! Un vrai son et lumière, y aller le soir bien entendu.

Fremont Street est le cœur de Downtown Vegas. Là où tout se passe aujourd’hui et où tout se passait hier. Si vous prenez un taxi sur le Strip, demandez au chauffeur de vous arrêter au Golden Nuggets ou au Four Queens. C’est là que les nuits animées se passent ! Et si vous n’aimez pas les foules en général, oubliez la Vegas.

Au delà, de cette rue bondée et bruyante, le vieux Vegas offre également des musées : The Mob Museum (musée de la Mafia), et de l’autre côté du Las Vegas Expressway, le Musée d’Histoire Naturelle ou encore le Neon Museum. Le quartier du Arts District, ou Discovery Children’s Museum tout près du Symphony Park, valent également un coup d’œil. N’hésitez pas à vous référer à Tripadvisor pour les détails.

Et puis, si vous voulez respecter la tradition kitchissime incarnée par Las Vegas, mariez-vous dans la Little Neon Wedding Chapel, elle aussi sur Fremont Street (ou toute autre chapelle d’ailleurs, elles sont partout !). Gardez cependant à l’esprit de l’ère des quicky divorces (ou divorces express), est révolue…

Si c’est la légalisation du jeu qui mena à la construction du premier casino sur le Strip, celui ne se développa que bien plus tardivement.

L’arrière du célèbre panneau « Welcome to Fabulous Las Vegas »

Les énormes et grandioses complexes hôteliers que l’on connaît aujourd’hui, voient en effet le jour dans les années 1990, qui marqueront le début du tourisme de masse. Downtown allait passer au second plan. On vient désormais jouer au Texas Hold’em ou au Omaha Hi Lo au Bellagio, on assiste à des concerts ou des spectacles au Caesar Palace ou au MGM Grand. Parmi les shows les plus populaires : Céline Dion (et oui, elle est toujours là-bas après toutes ces années !) ou le Cirque du Soleil.

Entre le Bellagio et Fremont Street, il faut compter une vingtaine de minutes en voiture (la circulation est épouvantable à Vegas). Endroit qu’on n’aime ou qu’on déteste, à l’image du reste de la ville.

De mon côté, j’ai vite réalisé en arrivant là-bas que Las Vegas, « c’était exactement comme on me l’avait décrit… en pire ! ». Heureusement nous avons tout loisir de nous évader pour découvrir le Grand Canyon, le Red Rock Canyon, la Valley of Fire, la Death Valley ou encore aller en Arizona pour voir une petite partie de la Route 66. La situation de Las Vegas est idéale pour rayonner, si vous aimez les road-trips, vous serez comblés !

0
Julien
Julien
Auteur du blog voyage Voyageur Indépendant , Julien explore le monde depuis maintenant 10 ans après une première expérience en stage en Afrique du Sud. Il partage sur ce blog ses meilleurs conseils pour découvrir notre belle planète ainsi que ses meilleures découvertes! Sa devise: Le voyage est la meilleure des formations. Suivez le maintenant sur Google+
Blog voyage
Leave a Comment

CommentLuv badge