Autour du voyage

Nourriture locale à travers le monde!

Nourriture locale

Voyager permet de découvrir de nouvelles cultures, de voir de nouvelles choses mais c’est aussi gouter de nouveaux plats que nous ne mangerions pas en restant chez nous.

Essayer différents plats et collations pourrait même bien être ce qui vous demandera le plus de courage lors de vos voyages ! La nourriture locale vendue dans les rues est souvent pas chère, très savoureuse et sans doute ce qui se rapportera le plus au pays. Peu importe où vos voyages vous entraînent, chaque pays ou ville a ses propres spécialités.

Corée

La nourriture coréenne s’est fait connaitre peu à peu dans le monde entier et est très appréciée grâce entre autre, aux mélanges des différentes saveurs. En Corée, vous trouverez partout des vendeurs dans les rues qui préparent des spécialités culinaires coréennes délicieuses. Certains vont même jusqu’à mettre des chaises devant leur stand afin de créer leur propre petit restaurant improvisé.

Coree

La nourriture que vous trouverez le plus souvent dans la rue est le « Tteokbokki ». C’est un ragout sauté de gâteau de riz en forme de cylindre, souvent accompagné de bœuf, germes de haricot mungo, oignons, champignons shiitake et de carottes, et assaisonné avec de la sauce de soja. Si vous recherchez une petite collation à grignoter, essayez le calamar séché, très populaire parmi les Coréens.

Thaïlande

Thailande

« Tom Kha Kai » et « Pad Thai » sont des plats souvent connus et appréciés, mais ceux qui ont visité la Thaïlande doivent aussi connaitre d’autres spécialités… Manger comme un local, en Thaïlande, signifie aussi: déguster des sauterelles grillées sur un bâton, rôtis ou frits ; la sauterelle peut être appréciée à bien des égards. Tout comme de nombreux autres insectes, les sauterelles sont une grande source de protéines. Généralement la sauterelle est associée au goût du poulet mais en un peu plus croquant!

Allemagne

Allemagne

Les allemands sont très réputés pour leurs fameuses saucisses ; la « Bratwurst » peut être trouvée dans presque chaque ville ou village de l’Allemagne. L’odeur et le goût incomparable de la « Bratwurst » sont un réel régal pour les papilles. Les saucisses sont faites à partir de viande de porc, de veau ou même de bœuf et elles sont assaisonnées avec une variété d’épices dont le gingembre, la muscade et la coriandre (les saucisses sont cuisinées différemment suivant les régions du pays et les saisons). Elles sont souvent accompagnées de choucroute et de moutarde, une combinaison mortelle !

 

Brésil

Bresil

Ceux qui ont déjà été sur les plages de Rio de Janeiro se souviendront sûrement de quelqu’un crier: “Açai, Açai!”. Ce plat froid brésilien à base de gelée et purée de fruits provenant du palmier Açai est généralement servi avec des cruesli et du sirop de guaraná . Une délicieuse gourmandise à s’offrir sous une journée chaude et ensoleillée brésilienne!

Bresil

Vous n’êtes pas vraiment sucrés ? Essayez le « Pão de queijo », de petites boulettes de fromage très appréciées par les brésiliens.

Israël

Israel

Quand je pense à la nourriture en Israël, le « Falafel » me vient immédiatement à l’esprit. Mais le « Falafel » peut être trouvé à travers tout le Moyen-Orient. Le « Sabich » est un peu moins célèbre mais tout aussi bon. Le « Sabich » est du pain pita rempli d’aubergines frites, d’oeufs, d’houmous, de tahini, de salade et de pommes de terre. A l’origine, le « Sabich » était un plat consommé principalement le jour du Shabbat par les Juifs irakiens, mais ce savoureux sandwich a très vite gagné en popularité. Aujourd’hui, dans chaque coin et recoin de rues vous pourrez le trouver.

Inde

inde

Peut importe où vous marchez en Inde, vous trouverez pleins de marchands ambulants qui vous appelleront pour que vous veniez jeter un œil à leur stand. Ils vendent principalement du « Chaat », non cela ne signifie pas du chat ! Le « chaat » signifie en indien «dévorer avec délectation, manger bruyamment » ! Ces délicieuses collations indiennes peuvent être trouvées un peu partout dans le pays. Traditionnellement le « Chaat » se compose de morceaux de pommes de terre et de pois chiches avec du pain.

 

Pays-Bas

Pays Bas

Le « Patatje Oorlog » n’est pas exactement un régal culinaire, mais les hollandais ne peuvent pas s’en passer! Que ce soit dans un snack-bar ou chez un vendeur ambulant, le « Patatje Oorlog » est dévoré avec plaisir. Ce plat est composé de frites couvertes de mayonnaise, de ketchup et de sauce satay ; accompagné d’oignons crus hachés.

Pays Bas

Une autre délicatesse typiquement néerlandaise est le « Haring ». Dans la première semaine de Juin, les harengs sont transférés du port aux magasins et aux étals de poissons. Cette spécialité néerlandaise est généralement servie avec des oignons crus. A Amsterdam, ils aiment généralement ajouter des cornichons à leur « Haring ». La clé pour les manger comme les hollandais, est de les balancer au-dessus de votre tête par la queue et ouvrir grand la bouche. Eet smakelijk!

Niger

Niger

Une spécialité culinaire courante au Nigéria est le «Chin Chin», qui est un beignet sucré. Le « Chin Chin » est fait à partir de farine de blé, d’œufs et parfois de niébé. Les beignets les plus populaires sont assaisonnés de cannelle, de muscade et même d’orange. Les vendeurs de rues et les marchés en plein air préparent le « Chin Chin » en malaxant la pâte et en la découpant en petits carrés, qu’ils font ensuite chauffer sur place. Le « Chin Chin » est même souvent donné comme un cadeau.

New York

New York

Une des premières choses à laquelle on pense lorsqu’on parle de New York est bien le « Hot-dog ». Au début des années 1900 des milliers d’immigrants européens arrivaient à Ellis Island, à New York. Les Allemands, les Autrichiens et les Polonais ont apporté avec eux leur savoir-faire et ils ont commencé à vendre des saucisses de Francfort et des saucisses de Vienne aux coins des rues. Aujourd’hui, vous trouverez de nombreux chariots à hot-dog dans les rues. Une saucisse de Francfort, une goutte de moutarde et un peu de kraut dans du pain et vous pourrez discuter cette petite merveille sur un trottoir de New York.

Chine

Chine

La nourriture chinoise est la nourriture asiatique la plus connue dans la civilisation occidentale. Pourtant, vous n’avez probablement jamais vu de museau de porc ou de scorpion sur les menus des restaurants. Ne soyez pas surpris si vous tombez sur de la langue de canard frit ou un groin de cochon sur un bâton. Les hippocampes sont également très appréciés et il est même dit qu’ils accoisent la virilité…

Chine

Article écrit par Sandrine Sanchez

Êtes-vous déjà entrain de baver ? Qu’avez vous déjà goûté? Difficile de résister aux sauterelles et aux scorpions ! Bien sûr, cette liste ne regroupe pas toutes les spécialités des pays mentionnés. Il y a d’autres plats délicieux, étranges et uniques à découvrir!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • nourriture
  • nourriture du monde
  • nourriture dans le monde
  • la nourriture dans le monde
  • Nigéria nourriture
Julien
Julien
Auteur du blog voyage Voyageur Indépendant , Julien explore le monde depuis maintenant 10 ans après une première expérience en stage en Afrique du Sud. Il partage sur ce blog ses meilleurs conseils pour découvrir notre belle planète ainsi que ses meilleures découvertes! Sa devise: Le voyage est la meilleure des formations.
Blog voyage

39 Comments

  • Salut,

    c’est midi chez moi et tu me donnes vraiment faim.

    D’ailleurs, je t’invite à venir en Tunisie pour y goûter quelques spécialités locales (couscous, harissa, …) et au Japon (sushi, sashimi, noodles, …) 😀

  • Pour ma part, je considère que goûter à la gastronomie locale fait parti du voyage. C’est un excellent moyen d’en savoir plus sur la culture locale et on peut trouver de très belles surprises des fois !

  • Pour la nourriture coréenne je vous inviterais à essayer le “Kimchi”, un genre de mélange de légumes épicé à base de chou fermenté. J’en achète chaque semaine depuis que j’ai découvert une petite épicerie asiatique locale le mois dernier.

    C’est pas beau, mais c’est bon! Voir notre amie la wikipedia:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Kimchi

  • Salut Julien,

    Quel belle assortiment de mets ! Ca me fait plaisir de voir quelqu’un intéressé par des saveurs locales plutôt que de se plaindre “Le fromage et le saucissons m’on énormément manqué” 🙂

    En Chine:
    – Tête de lapins (oui un restaurant entièrement consacré à ces lapinous)
    – Scarabées de bambou grillés (dans la forêt de bambous du Sichuan). Ils sont secs et croquant… un goût de noix
    – les “barbecues” omni-présents dans la rue le soir à partir de 21-22h… c’est le top!

    Madagascar:
    – zébu frites… un régal
    – “ro mazave” un ragout avec des brèdes astringentes (comme l’aspirine: qui crépitent sur la langue et l’engourdissent)… très spéciale, il faudra quelques autres essais pour que je puisse l’apprécier à sa juste valeur.

    Christophe

  • Merci pour ce “rapide” aperçu de la cuisine de quelques pays.
    De quoi attiser la curiosité (et les papilles parfois 🙂 ).

    AS-tu goûté à tout ces plats ?

    A bientôt

  • Je prendrais bien une brochette de sauterelles grillées. C’est en Thaïlande, dans la région d’Issan, que j’ai découverts des mets aux saveurs étranges. Soupe de têtards, rat au barbecue et bien d’autres choses encore. D’ailleurs j’y ai consacré un article pour les curieux.

    C’est vrai qu’il faut aussi voyager par la cuisine. A chaque fois que je débarque dans un nouveau pays, je m’empresse de manger local dans la journée. Ce qui ne fait pas toujours les joies de mon estomac.

    A quand un dîner presque parfait spécial bloggeur?

  • C’est vrai que la gastronomie locale peut réserver bien des surprises.

    Dans le genre, aux Philippines, ils aiment bien manger des oeufs avec le poussin à moitié formé. Appétissant hein !

  • Je découvre ton blog, et je suis obligé de répondre à ce sujet concernant la bouffe!
    Je suis un voyageur mangeur. J’adore voyager et découvrir les nouvelles spécialités culinaire.
    J’ai eu la chance de manger pendant mes voyages
    – du serpent, de la tortue et des oeufs couvés (avec le petit poussin déjà formé) à Hong Kong
    – des sauterelles, des larves et autres insectes en Thaïlande,
    – du chien et des ravioli aux blattes au Vietnam
    – des hamburger et des hot dog à tomber aux USA (à New York ou dans l’ouest)
    – des saucisses au barbecue en Pologne

    Bref, je ne vais pas tout citer, mais vive la bouffe!

  • De toute la liste, j’ai goûté les saucisses allemandes. Au début elles font peur par sa taille, mais je dois avouer qu’elles sont un peu additives ! J’avais mangé au moins une chaque jour de mon séjour à Munich.

    J’aimerais aller en Inde et goûter la nourriture locale, bien connue par leurs épices.

  • Tant de pays et autant de cuisines et plats à goûter…et même une fois dans le pays, jamais on ne parvient à TOUT essayer !
    J’ai un gros faible pour la cuisine asiatique alors j’ai adoré mon passage au Vietnam et à Singapour. Côté Amérique du sud, j’y ai moins trouvé mon compte mais je garde un très bon souvenir des caipirinhas avec de l’açai 😉

    • J’aime également bcp la cuisine asiatique et rien que pour ça j’ai envie d’y retrouvé. C’est vrai que côté amérique du sud c’est un peu moins typique je trouve

  • Et pour compléter le chapitre “saucisses d’Allemagne”, il y a la fameuse Currywurst berlinoise : une saucisse que l’on mange avec du ketchup au curry. Elle s’accompagne souvent de frites.

  • Ton article est vraiment intéressant. Cependant, j’aimerais voir aussi se poser des questions au sujet de l’état sanitaire de ces aliments.
    Un peu plus de détail sur cette recette stp : « Tom Kha Kai » et « Pad Thai ».

  • Beaucoup de choses que j’apprécie beaucoup dans cet article: falafel, pains aux fromages brésiliens, les bonnes frites bien grasses 😉

    Merci pour ce voyage culinaire 😉

  • Oh les hots dogs a New York c’est quelque chose, je suis retissant à la vue de manger des insectes mais bon pourquoi pas, il me semble que en Thaïlande ils mangent les pattes de mygales trempé dans la sauce si on peut appeler ça qui est dans l’abdomen de l’araignée.

  • Chaat en Inde = snack ! Et il y en a de toutes sortes… Donc effectivement il faut juste oser :p En tout cas ça donne faim ! Je suis en Inde et c’est bientôt l’heure du déjeuner… Je vais tenter un petit “Chinese Fast Food” qui d’ailleurs mériterait bien lui aussi de figurer dans ta liste !

  • Pour les amateurs de hotdogs, vous avez le très connu Pink’s à Los Angeles !!!
    Et les sauterelles de la Thaïlande ne me donnent pas trop envie… Au Cambodge, ils faisaient au wok des énormes tarentules…

  • Tiens ça me fait repenser aux sauterelles (“chapulines”) d’Oaxaca, quand je vois la toph de Thaïlande. Souvenir aussi, à la vue de la photo d’Israël, des shawarmas que je mangeais partout en Palestine, et puis des fameuses grillades, du hummus et du moutabbal, de la salade gazaoui (tomate/concombre/persil/menthe émincés). Dieu que la cuisine arabe est bonne !

    Au Mexique, ce sont les innombrables variations de plats à base de tortillas de maïs (ou blé) qui sont un vrai casse-tête au début, vu qu’il y a X noms de trucs à base de tortillas : tlayudas, tacos, burritos, chilaquiles, sopa de tortillas, etc.

    Aux Pays-Bas je me souviens des “broodjes” et des frites fraîches au distributeur automatique. Il y a qq jours en Allemagne, à mon retour d’Amérique latine, j’ai dégusté des harengs saurs — un luxe en Amérique — dont certains en sauce pour un prix dérisoire d’1€… Quel pied !

    Souvenir des pupusas du Salvador, tortillas fourrées, notamment au fromage et au loroco (une plante locale).

    Etc.

    Merci pour ce joli article,

    M

Leave a Comment