Conseils pour voyager

Location de voiture : quels sont les pièges à éviter ?

Lors de certains déplacements, il est préférable d’avoir à sa disposition une voiture personnelle. On s’épargne ainsi bien des turpitudes dans les transports en commun. Lorsque vous partez en vacances, louer une voiture est une très bonne option. Cela vous permettra de visiter votre zone touristique en toute liberté. Mais si la location de voiture est un choix judicieux, il y a néanmoins certains pièges à éviter si vous ne voulez pas vous retrouver avec une facture très salée. Voici quelques conseils utiles pour bien choisir !

Mal choisir son modèle de voiture

Avant de louer votre véhicule, prenez le temps d’évaluer vos attentes. Cela vous préservera de faire un mauvais choix. Déterminez le nombre de passagers qui seront à bord du véhicule. Estimez la distance que vous comptez parcourir. Informez-vous sur l’état des routes à emprunter. Quel est le degré de confort auquel vous aspirez ?…

Tous ces questionnements aideront à louer le type de voiture qui vous convient. On en compte un certain nombre. Il y a la routière qui dispose d’une grande capacité et qui est résistante pour rouler sur de grandes distances. Comme son nom l’indique, la citadine est privilégiée pour la conduite en ville. Les voitures de types familiales, telles que les monospaces, conviennent pour les voyages avec nombreux passagers. La voiture« tout-terrain » convient à tout type de topographie. Pour ce qui est de la compacte, elle est utile pour parcourir une bonne distance et se stationner sans trop de difficulté.

Signer hâtivement le contrat de location

Evitez cette erreur lorsque vous louez un véhicule. Vous devez vraiment prendre le temps de lire le contrat de location de voiture Rentacar et d’en comprendre les termes. Prêtez attention à toutes les clauses mentionnées. Et s’il y a des points que vous n’avez pas bien saisis, demandez à votre loueur de vous les clarifier.

Ne pas prendre en compte les coûts additionnels

Certaines entreprises de location de voiture ont tendance à proposer des prix anormalement bas pour attirer les clients. Ne vous y laissez pas prendre ! Examinez quels sont les coûts additionnels qui viendront s’ajouter à ce tarif. Demandez-vous si le barème kilométrique sera évalué forfaitairement. En général, ce forfait prend en charge des distance de 100 à 300 km par jour ; mais 600 voir 800 km pour le week-end. Les kilomètres qui s’ajoutent seront facturés à raison de 0,4 euros le kilomètre.

0
Julien
Julien
Auteur du blog voyage Voyageur Indépendant , Julien explore le monde depuis maintenant 10 ans après une première expérience en stage en Afrique du Sud. Il partage sur ce blog ses meilleurs conseils pour découvrir notre belle planète ainsi que ses meilleures découvertes! Sa devise: Le voyage est la meilleure des formations. Suivez le maintenant sur Google+
Blog voyage
Leave a Comment

CommentLuv badge